Vérifiez l’indexation des pages de votre site (5 étapes simples)

Faites un petit exercice avec moi. Nous allons faire un rapide check-up santé des contenus de votre site.

Cliquez ici pour ouvrir Google Search Console (le lien s’ouvre dans une nouvelle fenêtre).
Assurez-vous d’être connecté à votre compte Google.

Dans le menu de gauche :

  • sélectionnez votre site principal tout en haut
  • et cliquez sur « Indexation / Pages » un peu plus bas
Image 9

Déroulez le point 2.

Vous verrez un graphe qui ressemble à ceci :

Image 1
  • En vert, ce sont les pages de votre site qui sont dans l’index Google,
  • En gris, les pages qui ne sont pas dans l’index Google.

Il est normal de ne pas avoir 100% des pages en vert : les redirections, les erreurs 404… sont incluses dans le gris.

Mais êtes-vous sûr que les bonnes pages sont indexées ?

Passez au point 3.

Google est passé sur ces pages, il les a lues, mais n’a pas jugé pertinent de l’ajouter à son index.

La principale raison : une page au contenu trop faible.

Image 11
Image 3

Ici, Google a repéré l’adresse de la page quelque part (un lien sur une autre page, un relais sur les réseaux sociaux…) mais il s’est dit “Inutile d’aller voir, cela n’en vaut sans doute pas la peine”.

Plutôt violent non ?

C’est un problème fréquent lorsque l’on produit des textes sans trop réfléchir, avec une fréquence élevée.

Oui, c’était dans le manuel du parfait SEO des années 2010. Mais cela ne fonctionne plus.

Voyons maintenant comment cela pénalise votre trafic.

Allez dans le menu « Pages », puis Résultats de Recherche

Image 4

Placez l’intervalle temporel à 12 mois

Image 5

Puis sélectionner les « Pages »

et triez par ordre inverse des clics.

Image 6

Vous verrez les pages qui n’ont obtenu aucun trafic de Google depuis un an. Zéro visiteur.

Vous pensez au travail derrière ces pages, au budget de rédaction… Gâchis, injustice ?

Bien sûr, ces pages ont peut-être d’autres usages que le SEO :

  • Landing page pour le trafic payant (Google Ads)
  • Article sur lequel renvoyait une newsletter
  • Partage sur les réseaux sociaux
  • Pages à vocation de navigation uniquement


Je l’espère pour vous. Sinon elles ont été écrites pour rien.

Vous comprenez maintenant pourquoi je suis réticent à écrire pour écrire sil n’y a pas de stratégie derrière.