SEO – Référencement naturel pragmatique et axé ROI

Comment j’envisage le SEO

Des consultants SEO, ce n’est pas ce qui manque.

Nous faisons tous peu ou prou la même prestation.

Un travail SEO est souvent une variation des trois volets technique, contenu, popularité.

  • Technique : nous optimisons le site (ergonomie, convivialité, rapidité, etc.)
  • Contenu : éditorial, infographies, vidéos… nous produisons ce qui apparaîtra dans les moteurs de recherche en optimisant les mots-clés
  • Popularité : nous construisons des liens qui pointent vers votre site, par partenariat ou achat.

Je suis consultant SEO depuis 2017 pour des clients, depuis 2008 sur mes propres sites.

Pour savoir si nous sommes compatibles, allons à l’essentiel : voici en quoi mes prestations sont différentes.

1. Je raisonne en ROI.

Ancien financier, j’ai gardé le réflexe ROI. Votre budget est précieux.

Mon objectif : un euro investi doit rapporter deux euros.

En conséquence :

1. J’ai conscience que vous ne pouvez pas tout faire. Chaque action à un coût, qu’elle soit internalisée ou déléguée.

Les améliorations et optimisations sont infinies, votre budget ne l’est pas.

Ma valeur ajoutée consiste à prioriser. Cela dépendra aussi de votre organisation. Les équipes de développement ont souvent d’autres priorités que le SEO, c’est normal.

Prioriser, c’est aussi tracer une ligne entre ce qu’il faut faire et ce qu’il faut ignorer. Lorsque la mission SEO n’est plus rentable, elle doit s’arrêter.

2. Le SEO n’est pas un contrôle technique, c’est une compétition.

Le SEO, ce n’est pas une série d’audits de conformité auxquels il faut répondre.

Je ne suis pas là pour obtenir des feux verts sur tous les outils. Je suis là pour les positions, le trafic et les conversions. Le temps d’écrans des visiteurs est limité. Nous cherchons à obtenir une part de gâteau dans ce marché de l’attention.

Et le site qui remporte la mise est rarement celui qui a le plus de feux verts sur son outil de reporting SEO.

3. Parfois, le combat est asymétrique.

Vos concurrents ont des budgets plus élevés ? Et alors ? Il ne faut pas employer les mêmes armes. Il faut être plus agile, plus pertinent et plus malin. David contre Goliath. Astérix contre les Romains.

Je vous apporte ces idées nouvelles.

Les opportunités peuvent consister à :

  • développer une nouvelle thématique sur le site
  • aborder certaines thématiques différemment
  • écrire autour d’un mot-clé oublié (à fort trafic mais peu concurrentiel)
  • renforcer le profil de liens grâce à des partenariats
  • illustrer certains articles pour leur donner les meilleures chances de se positionner
  • créer de façon programmatique des dizaines de pages déclinant un même sujet sous plusieurs axes
  • chercher des citations rich snippets (position 0) ou des apparitions en People Also Ask
  • etc.

Il y a deux façons de gagner du trafic en SEO :

  • voler les parts de marché des concurrents en prenant leur place dans les résultats des moteurs de recherche
  • récolter le trafic de requêtes nouvelles ou mal desservies.

Une bonne stratégie mêle les deux de façon réaliste.

4. Mes reportings ne sont pas qu’une formalité.

Le reporting doit être un levier de croissance qui identifie les opportunités. Il doit aider à se projeter dans le futur plutôt que raconter le passé.

Le SEO est un test permanent. Un bon reporting identifie ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas.

5. Je suis opérationnel.

Je ne vous envoie pas une todolist, je fais avancer les choses.

Si vous me donnez les clés du site, je peux réaliser la plupart des opérations préconisées dans la limite d’un périmètre technique prévu en avance. Je peux aussi mobiliser vos équipes.

6. Je sais engager les parties prenantes.

Le SEO n’est isolé du monde. Les parties prenantes ont besoin de résultats à court terme pour soutenir l’effort à long terme qu’est le SEO.

  • Les équipes doivent être valorisées pour adhérer au projet
  • La direction a besoin de résultats réguliers pour pérenniser les budgets
  • Tout le monde doit sentir que l’on va dans la bonne direction pour ne pas se décourager.

Par conséquent, je ne mets pas 100% des efforts sur des objectifs à long terme, même si c’est le chemin le plus rentable sur le papier. Je veille à mixer petites victoires rapides et effort d’endurance pour que tout le monde conserve la motivation.

7. Je suis un ancien.

Premier site web créé en 1996, premières actions SEO en 2008.

J’ai vu beaucoup de mises à jour d’algo Google, je sais prendre du recul et mettre en perspective.

Mais je respecte le travail des plus jeunes. Ce qui compte c’est le résultat.


LE SEO c’est quoi ?

Le SEO, ou référencement naturel, vise à faire apparaître vos pages en tête des résultats dans les moteurs de recherche, pour des mots clés ciblés (Google, Bing, mais aussi Instagram, Amazon, Tiktok…)

Le référencement naturel s’envisage toujours sur le long terme : les actions ne portent pas leurs résultats immédiatement. Si vous souhaitez des résultats immédiats, il faut vous tourner vers l’achat publicitaire (Google Ads, Facebook Ads…).

Je suis consultant en référencement naturel depuis 2017 pour le compte de mes clients, mais je pratique depuis 2008 sur mon réseau de sites.

Combien de temps dure la prestation SEO ?

J’ai conscience que :

  • la prestation a un coût,
  • ce coût mobilise du budget qui pourrait être utilisé ailleurs (production de contenus, publicités, programme d’affiliation, recrutement…),
  • vous n’avez pas forcément les ressources humaines prêtes à mettre en place toutes les recommandations lorsqu’elles sont très techniques,
  • le rendu de la prestation est intangible.

C’est pourquoi, contrairement à d’autres agences SEO qui fournissent une liste d’optimisation à la Prévert infinies afin de s’assurer une rente, ma prestation s’arrête dès que le rapport avantage/coût n’est plus en votre faveur.

Faire du SEO parce qu’il faut en faire ne m’intéresse pas.

Encore une fois, c’est votre ROI qui compte. Il faut être pragmatique et non dogmatique.

Quel tarif ?

600 € HT par jour.

La prestation SEO peut s’intégrer dans une prestation conjointe SEO + rédaction + dataviz.

Par exemple, pour 1200 € HT par mois, vous pouvez mixer conseil SEO, création de contenus textuels et mise en scène de données, à hauteur de deux jours par mois.